Faits divers

Faits divers.
En fin de journal, au milieu d’un article croustillant, cachés dans une colonne annexe, les faits divers passent inaperçus perdus dans la foule d’informations de notre monde sur connecté, croulant sous le flot mondial d’évènements. Vous lisez rarement ces faits divers dont vous sautez la page. Parfois votre regard s’arrête et vous croisez ces mots presque neutres : accidents, agressions, morts, incendies.
Puis un jour, ce fait divers prend un autre sens. Vous vous retrouvez malgré vous en quelques secondes plongés au milieu de ce fait divers. L’horreur vous fige. Vous continuez votre route un peu paralysé par les évènements. Vous regardez autour de vous le monde continuer de tourner. Vous vous demandez comment toutes ces personnes que vous croisez peuvent continuer ainsi, insouciantes. Mais elles sont ignorantes. Ignorantes de ce drame qui s’est déroulé à quelques kilomètres de chez elles. Elles ignorent qu’un personne a perdu la vie. Que des familles vont plonger alors dans un pur cauchemar dans les heures qui vont suivre. Car c’est cela, la réalité d’un fait divers. En quelques secondes, au milieu de notre insouciante, des vies vont être brisées.
Une moto vous double sur une grande ligne droite, un peu vite. Vous retenez sur le moment que cela vous a bien fait mal aux oreilles. Vous continuez à rouler. Et quelques centaines de mètres plus loin, vous vous arrêtez sur cet accident. Où est la moto ? Elle est là, encastrée dans cette voiture. Votre tête veut croire que c’est encore possible. Mais non. Pour ce motard, le chemin s’arrête là. Il n’avait aucune chance. Et pour la conductrice, une dame comme vous et moi, qui a juste tourné trop tôt sans voir ce motard, la vie ne sera plus jamais la même non plus. Au-delà du véhicule hors d’état, des quelques bosses et contusions, une blessure s’est ouverte qui sera bien difficile à refermer. Je n’oublierai jamais son regard lorsqu’elle est montée dans le camion des pompiers. Ni celui de mon mari en rentrant dans la voiture après avoir prévenu les pompiers et parlé avec eux après leur arrivée.
Quand nous sommes repassés quelques heures plus tard, plus une trace de tout cela. Ne demeuraient que quelques marques au sol. Cet « incident » passait inaperçu. Avait-il vraiment existé ? Pour moi et plus encore pour les deux familles des blessés, rien ne sera plus jamais comme avant.

C’est cela. La vie ne sera plus jamais la même. Je ne pourrai plus jamais voir ces faits divers de la même façon. Derrière ces faits divers, il y a bien des vies brisées à tout jamais et des blessures qui mettront bien longtemps à se refermer. Il y a des vies qui basculent en une seconde.

#Flowfleurs2016

Le magazine Flow a lancé un nouveau défi. Avec l’arrivée du printemps, cueillez la vie à chaque bouton de fleurs et découvrez de nouvelles senteurs, de nouvelles couleurs.
Rendez-vous sur ma page Facebook pour suivre mes aventures florales !
https://www.facebook.com/MonaMooreBenedicteCantele/

 

Bienvenue

Bienvenue sur le site de Mona Moore,

Vous trouverez régulièrement de nouvelles illustrations et des informations sur les projets en cours.